Parc King George

Angle Côte-St-Antoine et Murray

611 748 pieds carrés – 5,7 hectares (14 acres)

Le parc King George, qu’on appelle encore communément et affectueusement parc Murray – du nom de William Murray qui avait vendu une partie de sa ferme à la Ville dans les années ’20 -, a été rebaptisé en 1939 à l’occasion de la visite au Canada du roi d’Angleterre et de son épouse, la reine Élizabeth.

À l’extrémité nord de ce parc, qui s’étend sur 5,7 hectares, se trouve un immense terrain où se pratique le jeu de la crosse, sport national du Canada, de même que le rugby et le soccer. Durant l’hiver, une patinoire extérieure y est aménagée pour le grand plaisir des amateurs de patinage.

On retrouve dans la partie centrale du parc King George : un parc canin, des courts de tennis, une pataugeoire, un panier de basketball, ainsi que le pavillon du bloc sanitaire, conçu par Robert Findlay, architecte de Westmount mondialement connu.

En 1936, la Ville avait commandé à Findlay et à son fils Frank la création d’un pavillon dans le parc, possiblement comme projet de création d’emplois pendant la grande crise. Dans cette structure de pierre de style classique on trouve des vestiaires et des toilettes pour hommes et femmes.

Des marches s’élèvent du terrain de jeu réservé aux tout-petits le long de la bordure est du parc et un bassin agrémente le pied du grand mur de pierre.
On raconte qu’il y aurait sous la surface vallonnée du parc des puits d’eau fraîche au caractère sacré pour les peuples autochtones qui, les premiers, ont habité la région, de même que quelques-unes de leurs tombes.

[su_button background= »#eee » color= »#022e47″ url= »javascript:history.go(-1) »] Retour à la carte [/su_button]