Lieux de culte

Le projet des lieux de culte (en cours) est une initiative novatrice visant à chercher de nouveaux usages aux espaces sous-utilisées des lieux de culte (communautaires ou autres). Le principal objectif de ce projet est de trouver un avenir approprié aux lieux de culte de Westmount. Les églises et synagogues de la ville ont été répertoriées et visitées par les membres du CLP. Un énoncé d’intérêt patrimonial est rédigé en collaboration avec chaque congrégation, afin d’identifier leur valeur patrimoniale et les éléments caractéristiques qui y sont associés (boiseries, vitraux, etc.). À la suite de ce travail de collecte d’information, le CLP fera des recommandations au conseil municipal sur des modifications au zonage afin d’encourager les activités communautaires et commerciales complémentaires à la mission de l’établissement religieux et acceptables à la communauté environnante.

ÉNONCÉS DE VALEUR :

L’Église Ascension of Our Lord, la première église catholique anglaise de Westmount, a été construite en 1928 sur un terrain acheté aux Sœurs Grises. Les architectes de l’édifice néogothique en pierre étaient E.J. Turcotte, Magennis & Walsh de Boston.

La Chapelle Bethel Gospel, construite en brique de style néo-roman en 1893 sur la rue Western à Olivier, a changé son nom en église baptiste de Westmount en 1902. Les locaux de De Maisonneuve ont été repris par les adventistes du septième jour. Après 1972, la chapelle Bethel Gospel occupe le bâtiment.

C’est le plus ancien édifice religieux de Westmount. Ce fut d’abord la mission de Saint-Jacques l’Apôtre, en 1892 sur l’Ouest à l’angle de Wood. Le bâtiment néogothique en brique, réalisé par les architectes Cox et Amos, a été baptisé à l’origine  » Chapelle de la Facilité  » par la Haute congrégation anglicane. Dans les années 1890, il fut agrandi à deux reprises. L’église est aujourd’hui occupée par la Maison de prière de tous les Peuples

Shaar Hashomayim est une congrégation orthodoxe qui a ouvert ses portes sur le chemin Côte Saint-Antoine à Kensington en 1922. L’architecte, Melville Miller, a combiné les dômes du Moyen-Orient avec des détails classiques. En 1967, une expansion majeure a été entreprise. Le Shaar est la plus ancienne et la plus grande congrégation ashkénaze au Canada.

Anciennement connue sous le nom d’Église Melville, cet édifice néo-gothique en brique a été conçu par Edward Maxwell, sur l’avenue Elgin (qui a été rebaptisée avenue Melville en son honneur). Le bâtiment a été repris par l’Église orthodoxe serbe en 1976.

En 1914, l’Église méthodiste du Dominion emménage dans une modeste salle sur l’avenue Roslyn. L’imposante Église Dominion Douglas United de style néogothique  de l’architecte américain Badgley & Nicklas a été construite à côté du premier bâtiment en 1927, après une fusion avec Douglas Methodist. En 1985, les membres de St. Andrew’s  United se sont joints à la congrégation, suivis des membres d’Erskine et de l’American Church en 2004. À la suite de ces fusions, l’église a été rebaptisée Mountainside United Church.

En 1901, la première église catholique de Westmount, Saint-Léon-de-Westmount, fut construite sur des terres agricoles achetées aux Sœurs Grises. La conception l’extérieur du batiment de style néo-roman et les modifications radicales qui ont été faites en 1920 sont l’oeuvre de l’architecte G.A. Monette.  La décoration intérieure a été réalisée dans les années 1920 par l’artiste d’origine italienne Guido Nincheri. L’intérieur de Saint-Léon a été déclaré site du patrimoine national en 1997.

En 1875, l’eglise Anglicanne St. Matthias est la premiere a ouvrir ses portes à Westmount. Le bâtiment en planches à clin blanches surplombait le chemin Côte Saint-Antoine à l’angle de l’actuelle de l’avenue Church Hill, sur un terrain donné par Mme R.T. Raynes à l’angle de son domaine  » Forden « .

1912, l’église en bois fut remplacée par un bâtiment en pierre de style néo-gothique conçu par Ross & MacFarlane. La structure originale a continué d’être utilisée comme salle paroissiale par la Congrégation Anglicane pendant de nombreuses années. Aujourd’hui, une cloche de l’église originale est exposée sur la pelouse.

En 1911, la communauté juive de Westmount établit sa première synagogue, Temple Emanu-El sur la rue Sherbrooke à Elm. Les fondateurs étaient des adeptes du judaïsme réformé. Le bâtiment de style néo-byzantin, conçu par la firme Hutchison, Wood & Miller, a été détruit par un incendie en 1957. Il a été complètement reconstruit en 1960. Aujourd’hui, c’est la plus ancienne synagogue réformiste libérale au Canada et elle demeure la seule synagogue réformatrice de Montréal.

L’église Grace Baptist a été construite en brique en 1893, dans le style néo-roman sur la rue Western à Olivier. En 1902, l’église a changé de nom pour s’appeller Westmount Baptist Church. Les locaux situés sur la rue De Maisonneuve ont été repris par les adventistes du Septième jour. Depuis 1972, la chapelle Bethel Gospel occupe le bâtiment. En 1925, l’église Westmount Baptist baptiste a déménagé dans un bâtiment de style ‘ »Beaux-Arts » conçu par Sydney Comber et situé au croisement des rues Sherbrooke et Roslyn.

L’Église Westmount Park United a été conçue en 1929 par l’architecte A. Leslie Perry et construite en pierre dans un style néo-gothique. En 1961, la congrégation du Calvary Church s’y est jointe, suivie par celle de Melville Presbyterian.

L’Église Stanley Prebyterian a été construite, en brique, sur l’avenue Westmount à Victoria en 1913. Le batiment a été conçu par Hutchison, Wood & Miller dans un style néo-byzantin avec un dôme et des arcs en plein cintre. Les Adventistes du Septième jour occupent les lieux depuis 1972.