L’herbe à poux, coupez-la!

De la fin de juillet à la fin de septembre, plusieurs personnes souffrent de symptômes allergiques causés par le pollen de l’herbe à poux, notamment des éternuements, la congestion nasale, les larmoiements, le rhume des foins, la sinusite chronique et parfois l’asthme. Notre meilleure stratégie contre la propagation de cette plante est de l’arracher ou de la couper au niveau du sol. Ce simple geste contribuera à améliorer la santé de plus d’un million de Québécois allergiques au pollen de l’herbe à poux. Cliquez ici pour plus d’information.