L’engagement des maires en faveur du papillon monarque

Saviez-vous que la population de papillons monarques a diminué de plus de 90 % au cours des 20 dernières années ? Outre la déforestation et l’utilisation de pesticides, l’une des principales causes de ce déclin est la réduction drastique de la plante asclepias, communément appelée asclépiade. L’asclépiade est la seule plante capable de nourrir les chenilles des papillons monarques canadiens et la plante préférée sur laquelle ils pondent leurs œufs.

Créé par la National Wildlife Federation des États-Unis, le programme Mayor’s Monarch Pledge s’est étendu pour devenir un programme trinational, promu au Canada par la Fondation David Suzuki. Grâce au Mayor’s Monarch Pledge, plus de 300 communautés se sont engagées à créer un habitat pour les monarques et à faire participer leurs résidents à des projets éducatifs et de conservation. La Ville de Westmount est fière d’annoncer sa participation officielle et son soutien continu à cette initiative.

Voici une liste de quelques-unes des nombreuses actions que la Ville de Westmount s’est engagée à entreprendre l’année prochaine dans le cadre de ce programme :

  • Distribution gratuite de graines d’asclépiade aux résidents lors d’événements publics et tout au long de l’année grâce au programme de prêt de graines de la Bibliothèque de Westmount.
  • Installation d’un jardin à papillons éducatif à côté de la Bibliothèque, dans le parc Westmount, qui mettra en vedette l’asclépiade et d’autres plantes favorables aux pollinisateurs.
  • Les parterres de fleurs et les jardinières de la Ville continueront de comporter des espèces végétales qui attirent et nourrissent les papillons et d’autres pollinisateurs comme les abeilles.
  • La Ville de Westmount s’engage à réduire chaque année les surfaces imperméables en ciment et à inclure des zones de plantation naturalisées et des bassins de rétention d’eau dans les espaces publics
  • La Ville de Westmount a revu ses opérations de tonte du gazon pour permettre aux zones ciblées de pousser plus longtemps et de se naturaliser avec des plantes indigènes

Les résidents peuvent participer en créant des jardins de papillons et de pollinisateurs dans leurs propres cours et jardins en incorporant les fleurs et les plantes bénéfiques suivantes :

  • Asclépiade commune Asclepias syriaca
  • Asclépiade des marais Asclepias incarnata
  • Asclépiade papillon Asclepias tuberosa
  • Aster de Nouvelle-Angleterre Symphyotrichum novae-angliae
  • Renouée perlée Anaphalis margaritacea
  • Achillée millefeuille Achillea millefolium
  • Ancolie sauvage Aquilegia canadensis
  • Bergamote sauvage Monarda fistulosa
  • Suzanne aux yeux noirs Rudbeckia hirta
  • Hysope anisée Agastache foeniculum
  • Coreopsis à feuilles lancéolées Coreopsis lanceolata
  • Tournesol des bois Helianthus divaricatus
  • Onagre du soir Oenothera biennis
  • Renoncule nacrée Anaphalis margaritacea