Conservatoire et serres

4624, rue Sherbrooke Ouest

AVIS: LE CONSERVATOIRE ET LES SERRES SERONT FERMÉS POUR L’ANNÉE 2018 EN RAISON DES RÉPARATIONS NÉCESSAIRES. PENDANT CETTE PÉRIODE, L’ACCÈS AU PUBLIC EST IMPOSSIBLE. VEUILLEZ CONSULTER CETTE PAGE POUR TOUTE MISE À JOUR.

 

MISE À JOUR DU 7 MARS 2018

Conservatoire de Westmount: première phase de la restauration amorcée

Le Conservatoire patrimonial de Westmount a été fermé en septembre 2015 à des fins de sécurité suite à un problème avec le toit. Deux études ont été effectuées afin de déterminer un plan de réparation et de restauration de cette structure unique.

Suite à l’approbation du conseil municipal le 19 février dernier, la Ville a procédé à la publication d’un appel d’offres pour des services professionnels en préparation des travaux de restauration du Conservatoire et du pavillon d’étang historiques. Le mandat inclut, entre autres, l’analyse des lieux et des bâtiments, ainsi que la préparation d’une stratégie de restauration et de plans et devis nécessaires à l’exécution de travaux.

Les soumissions seront évaluées au mois d’avril afin d’octroyer le mandat en mai 2018. Parmi les priorités mentionnées sont : la conservation du caractère patrimonial du bâtiment, l’aménagement intérieur, l’accessibilité universelle, la durabilité et la stratégie d’entretien.

L’appel d’offre respecte les recommandations d’une étude exécutée en 2017 qui a fait état de la fondation du conservatoire et a recommandé l’usage de bois d’Accoya, très performant, pour la restauration de la structure vitrée.

La phase 2 du projet concerne des serres de production adjacents, également fermées au public. Une analyse des besoins et priorités est présentement en cours afin de déterminer l’avenir de ce complexe.

 

Conservatoire historique et serres de production

Depuis sa construction en 1927, le Conservatoire de Westmount présente de superbes expositions florales à chaque année. Sa construction est l’œuvre d’un célèbre fabricant de serres, Lord & Burnham, à qui nous devons également les conservatoires du Jardin botanique de New York et du Jardin botanique des États-Unis à Washington, D.C. Les plantes cultivées à l’intérieur de la structure vitrée, en forme de voûte, sont utilisées pour réaliser l’un des emblèmes les plus reconnus de notre ville – l’Horloge florale.

Au cours des années, le Conservatoire a connu plusieurs restaurations. Un vestibule fut ajouté et un étang aménagé dans la grande serre. En 1999, le Conservatoire fut relié au Victoria Hall par un passage qui traverse la nouvelle galerie d’art.

En 2004, le cabinet d’architectes Beaupré & Michaud fut chargé de restaurer le Conservatoire, en respectant le plus possible sa structure d’origine. Le mur en maçonnerie a été démoli et reconstruit ; la partie supérieure de verre et de métal a été enlevée, restaurée puis reconstruite sur place ; l’acier corrodé et les éléments en fonte abîmés ont été remplacés, de même que les fenêtres de bois qui étaient pourries. Enfin, l’étang de la serre principale a fait place à un bassin contemporain avec un petit pont de bois et une cascade en marbre d’Italie.

Certains éléments qui ne faisaient pas partie de la conception initiale ont également été ajoutés, comme un ascenseur électrique pour permettre l’accès aux personnes handicapées à partir de la Bibliothèque, des luminaires plus efficaces et économiques, des éléments de chauffage habilement dissimulés sous les tables fleuries, et une statue-fontaine de bronze pour remplacer celle qui avait été volée plusieurs années auparavant.

Suite à cette restauration, le Conservatoire de Westmount ouvrit à nouveau ses portes le 31 mars 2005.

D’après les dossiers de l’Association historique de Westmount